Strasbourg, l’insolite 1/1

sixtine_rosburger_strasbourg_l-insolite-1sixtine_rosburger_strasbourg_l-insolite-2

 

 

 

 

sixtine_rosburger_strasbourg_l-insolite-3

 

 

 

 

sixtine_rosburger_strasbourg_l-insolite-4

 

 

 

sixtine_rosburger_strasbourg_l-insolite-5

 

 

 

sixtine_rosburger_strasbourg_l-insolite-6

 

 

sixtine_rosburger_strasbourg_l-insolite-7

STRASBOURG, L’INSOLITE

Scénographie urbaine / 2014


Comment s’affranchir des lieux incontournables, afin de faire découvrir la facette insolite de Strasbourg?


Insolite : Se dit de quelque chose qui est différent de l’usage, de l’habitude et qui provoque l’étonnement par son caractère inhabituel.

Forcée de constater que pour beaucoup, Strasbourg se résume à ses monuments touristiques, cette scénographie urbaine, à caractère ludique, a pour but de révéler des détails insoupçonnés de façon hasardeuse et aléatoire.
Pour se faire, des petits dispositifs, indépendants les uns des autres, sont venus envahir la ville, chargés de cadrer, de cibler, de fixer l’espace à un moment donné de notre journée. Voilà pourquoi, la structure, identique sur chaque lieu, reprend la forme de photographies polaroïd qui viennent s’accrocher sur un piétement minimaliste.
Si ces dispositifs sont destinés à dévoiler l’insolite, une deuxième sorte de dispositifs, construits sur le même principe afin de conserver une unité, sont, quant à eux, chargés de réorienter les passants vers des détails inédits en marge des zones fortement pratiquées.
Sur ces structures, viennent prendre place des filtres, sur lesquels sont dessinés des éléments graphiques épurés, ayant pour but de cibler l’élément en question et de positionner celui qui regarde, afin qu’il capte le bon angle de vue. Propres à chaque lieu, les filtres sont assez hétéroclites, jouant sur différents effets : transparence, opacité, miroir, couleurs, noir et blanc, aspect filaire et massif,… Pour les filtres du dispositif #2, les repères visuels sont complétés par une flèche indiquant la direction à emprunter.
Des explications brèves et anecdotiques, dans un style manuscrit, viennent en complément des éléments visuels. L’Allemagne ayant gardé des empreintes au sein de la ville, ce projet est traduit en français et en allemand.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dis-moi, n’as-tu pas observé, en te promenant dans cette ville, qu’entre les édifices dont elle est peuplée, les uns sont muets, les autres parlent ; et d’autres enfin, qui sont les plus rares, chantent?

Paul Valéry